Skip navigation links
MARQ

DEUX GÉNÉRATIONS, UNE PASSION

Deux ambassadeurs de la Garmin MARQ® Driver et grands coureurs automobiles, René Metge, pilote légendaire du Dakar et des 24 Heures du Mans, et Bruce Jouanny, pilote et présentateur TV, nous parlent de leur passion pour la précision et le sport automobile.

René Metge
Bruce Jouanny

« J'ai passé la moitié de ma vie à analyser des données et à travailler sur les réglages des voitures

J'étais de retour en Formule Renault quand les systèmes d'enregistrement de données sont arrivés. À ce moment-là, il s'agissait d'éléments basiques tels que le tracé de vitesse, l'accélération, le freinage et les trajectoires. Mais c'était le début d'une révolution et d'une méthode de travail différente. De nos jours, les tests et le chronométrage sont très différents, et c'est pourquoi j'utilise Garmin. Je peux compter sur sa précision les yeux fermés. En gros, ma montre MARQ® Driver est un véritable système d'enregistrement de données automobiles attaché à mon poignet ! C'est difficile à croire, mais c'est exactement ça. »

Bruce Jouanny

« J'ai toujours visé le tour parfait

Je suis un fou de la précision. J'ai passé la moitié de ma vie à analyser des données et à travailler sur les réglages des voitures. Je visais toujours le tour parfait et, avec un tel état d'esprit, vous gardez toujours ce même objectif en ligne de mire. Donc, vous vous rendez sur le circuit, encore et encore, vous continuez à tout donner et à vous entraîner jusqu'à ce que vous réalisiez ce tour parfait. »

René Metge

« Quand je courais dans les années 80, les systèmes de navigation existaient, mais ils n'étaient utilisés que par l'armée

Nous devions compter sur le Road Book que nous avions préparé nous-mêmes la veille au soir de chaque étape. Il nous donnait des informations sur les conditions de la route, le type de surface, les caps, les zones de cailloux, les rochers dangereux, les zones de dunes, etc. Pendant que le pilote conduisait, le co-pilote lisait le road book en permanence, en criant littéralement les informations. Nous disposions d'informations vagues pendant les arrêts aux contrôles de passage. Il aurait été fantastique d'avoir accès à toutes les fonctionnalités intelligentes, les alertes, que je porte aujourd'hui à mon poignet. Je n'en reviens pas qu'aujourd'hui toutes les données soient regroupées dans ma petite beauté, la MARQ Driver. »

René Metge

« Pendant une course de 24 heures, tout dépend de la stratégie et de votre régularité.

Si vous appuyez sans arrêt sur l'accélérateur et suivez un rythme effréné du début à la fin, la voiture ne passera pas la ligne d'arrivée. Le secret, c'est d'attendre les moments précis pour attaquer et dépasser.

Cette stratégie est encore plus importante sur le Dakar, où vous passez trois semaines en voiture. Si vous attaquez dès le départ, votre voiture ne tiendra pas sur la distance. En plus d'être prudent et calme, vous devez être rapide. Évidemment. Peu importe que la course dure 1 heure, 24 heures ou 3 semaines, tenir sur la durée est essentiel. »



Bien qu'ils appartiennent à différentes générations avec une approche différente de la course, René et Bruce partagent la passion de la précision et de la perfection. Ce goût mutuel pour la qualité et le design en matière de chronométrie, ils le doivent à la MARQ Driver.