France
Skip navigation links

Remettre le vélo dans son quotidien

Le quotidien Le Monde
revenait il y a peu sur les chiffres de la pratique du vélo en France. Les
Français roulent en moyenne 75 km à vélo par an quand les Allemands ou les
Belges en parcourent 300 et les Danois 900 ! Voici donc quelques bonnes
raisons de remettre le vélo au centre de votre quotidien.

Velo© Urbanfeed-Paris sur Flickr

Le vélo pour la santé

Faire du vélo,
comme toute autre activité physique régulière est très bon pour le système
cardio-vasculaire mais pas seulement ! Le souffle en est amélioré, les
articulations sont dérouillées, les muscles tonifiés et la ligne revient, car
l’on perd environ 200 calories par heure dans cet exercice.

La réduction du
stress est également un avantage essentiel de cette activité. Plus de problèmes
de parking ou d’embouteillages, de bus loupé à quelques secondes, de voisins de
métro un peu trop proches sur le trajet du travail par exemple. Juste un
sentiment d’estime de soi et d’effort accompli plutôt positif.

La pollution,
contrairement à l’idée reçue, touche moins les cyclistes urbains que les
automobilistes, car ils restent peu de temps dans les zones polluées et sont
situés plus haut que les tuyaux d’échappement.

Le vélo pour aller au travail

De plus en plus d’entreprises
prennent en considérations les nouvelles habitudes de mobilité de leurs
employés. Ainsi certaines entreprises mettent désormais en places des
vestiaires, des douches, des parkings à vélo afin de faciliter la vie de leurs
travailleurs cyclistes, ce qui est également positif pour l’image de la société
en question. Il faudra cependant adopter de bonnes pratiques histoire de ne pas
arriver en sueur en réunion. Il est conseillé d’attendre 10 minutes après votre
arrivée avant toute activité ou changement de tenue, le temps que le corps
reprenne un rythme et une température normale.

Le vélo pour le porte-monnaie

Si vous habitez une grande ville,
l’abonnement à l’année au vélo en libre service ne dépasse pas les 30 €. Certes
il ne faudra pas excéder 30-45 minutes de trajet ou jongler avec les retraits de
vélo pour ne pas payer de frais supplémentaires. L’achat de son propre vélo constitue
à l’évidence un investissement, vite amorti cependant quand on se plonge dans
les chiffres de l’assurance, de l’essence et de l’entretien qui ne cessent de
grimper. Le site Mobil’idées publiait récemment une
étude

montrant que le vélo était 39 fois plus économique qu’une voiture : le
budget automobile est en effet le 2nd poste du budget d’une famille française.

Le vélo pour la
nature

En 2012, toujours d’après Le Monde, 50% de nos
trajets de moins de 2 kilomètres se font en voiture. Il est évident que
privilégier le vélo est un geste fait pour la nature et la planète. Une voiture
parcourant 18 000 km par an rejette environ 4 tonnes de CO2 dans l’air.  Faire du vélo permet également de se
reconnecter avec son environnement en étant plus alerte sur tous les mouvements
autour de soi, d’être attentifs au comportement de tous les usagers,  aux dangers potentiels, bruits, odeurs…

Quelles que soient les raisons qui peuvent vous
convaincre de vous convertir au vélo, Garmin a fait en sorte que ses GPS vélo soient le plus complets possibles pour vous indiquer vos
informations de course, votre progression, vous n’aurez plus envie de décrocher
de votre selle !

Partager.