France
Skip navigation links

Pete McLeod remporte la 6ème place lors de la première course du Red Bull Air Race

Redbull race 1

La saison 2016 du championnat du monde Red Bull de course aérienne a pris son envol avec de nouvelles règles, de nouveaux visages et une météo inhabituelle à Abou Dabi, sur le golfe Persique. Pete McLeod, le pilote de la Team Garmin, comptait décoller en force en 2016, impatient de rebondir après une fin de saison 2015 décevante.

Les équipes sont arrivées à la capitale des Émirats Arabes Unis une semaine avant le début des courses pour assembler leurs avions et tester de nouvelles modifications en vue de la première compétition de l’année. Le beau temps n’était pas au rendez-vous en milieu de semaine, avec des rafales de vent et des intempéries dans la métropole désertique, des conditions sans précédent qui ont fait des dégâts dans la ville et dévasté l’aéroport dédié à la course.

Après avoir tenté pendant plusieurs jours d'échapper aux nuages et à la pluie, les participants ont pu se rendre au circuit pour s'entraîner sous un beau ciel bleu. En revanche, voilà qu'un nouveau problème a surgi. Les pilotes dépassaient régulièrement la limite des 10 G, ce qui a conduit les organisateurs à décréter une réduction de la vitesse d'entrée, qui est passée de 200 nœuds à 180.

Redbull race 2

Malgré cette modification des règles, une fois dans le circuit, le Canadien Pete McLeod a maintenu l'approche agressive qui a fait sa réputation, enregistrant le huitième meilleur temps vendredi lors du tour de qualification. Après une performance rapide et sans heurts du Canadien, l'Anglais Lamb a décollé en cherchant visiblement à devancer ses rivaux. Ayant réussi un début en vitesse, Lamb a encouru de lourdes pénalités, ce qui a permis à McLeod de triompher et de se qualifier pour le stade du Super 8.

Sa victoire au Top 14 a opposé McLeod à l'Allemand Matthias Dolderer pour le Super 8. Efficace sous la chaleur, Dolderer a intensifié la pression sur le pilote de la Team Garmin en enregistrant l'un des meilleurs temps de la journée. Conscient qu'il fallait une performance impressionnante pour reprendre la main, McLeod a foncé, et s'est vu disqualifier pour excès de force G lors du premier tour de circuit.

Dolderer a accédé au Final 4, où il est arrivé en deuxième position derrière Nicolas Ivanoff et devant François Le Vot, tous deux Français. Malgré sa disqualification au Super 8, McLeod a remporté la 6e place pour la journée, ce qui lui a valu 4 points dans le palmarès du championnat mondial. Cap à Spielberg, en Autriche, pour la prochaine étape du Red Bull Air Race qui se déroulera les 23 et 24 avril.

Partager.