France
Skip navigation links

Dynamiques de course avec la fēnix 3

Une idée simple mais tout à fait juste : lorsque vous n'êtes pas en pleine forme, votre performance en sera impactée. En cas de maladie, de blessure ou de fatigue, il faudrait un effort supplémentaire pour surpasser vos résultats antérieurs. Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale, mieux connu sous le nom de syndrome de l'essuie-glace, figure parmi les blessures les plus fréquentes dont souffrent les coureurs. Lorsque la bandelette ilio-tibiale (le ligament qui s’étend du haut du fémur jusqu’en haut du tibia) est serrée ou enflammée, la course à pied peut devenir une activité extrêmement douloureuse. Dans certains cas, les sportifs se trouvent même obligés d'interrompre leurs entraînements. Une blessure de ce type met souvent les coureurs à terre. Néanmoins, il peut suffire de modifier légèrement la foulée pour retrouver la bitume en un rien de temps. Il est souvent difficile pour les coureurs de reconnaître des erreurs de condition physique. La différence entre une bonne et une mauvaise forme peut se mesurer en centimètres. Ces outils permettent de révéler des problèmes.

Garmin essuie glace

La fēnix 3 est dotée des dynamiques de course – un ensemble de mesures bio-mécaniques qui fournissent une grande quantité de données sur votre style de course. Parmi ces métriques figure la cadence en temps réel, soit le nombre de pas par minute. Une analyse des données et des ajustements appropriés à la longueur et à la fréquence de votre foulée peuvent vous permettre d'améliorer l'angulation du genou et la position du pied afin d'assurer une meilleure performance et ainsi réduire la douleur. Une autre mesure effectuée par la fēnix 3, étroitement corrélée à la cadence, s'appelle l’oscillation verticale. Il s'agit de la hauteur à laquelle vous vous élevez à chaque foulée. Plus vous poussez verticalement, plus vous gaspillez de l'énergie, car celle-ci sert alors à alimenter le mouvement vertical au détriment du mouvement vers l'avant. Des foulées longues et hautes mettent davantage de pression sur la bandelette ilio-tibiale. La montre analyse votre style de course et affiche ces données en temps réel sur votre poignet. En analysant votre cadence, votre oscillation verticale et les nombreuses autres métriques que propose la fēnix 3, vous vous donnez les moyens d'apporter les ajustements nécessaires et ainsi optimiser vos entraînements.

Partager.