Belgique (Français) | Belgium (French)
Skip navigation links
Livraison gratuite pour toutes les commandes à partir de 30 €.

5 questions à Astrid Verhoeven, gagnante du marathon d’Anvers


Nous pouvons faire beaucoup plus que ce que nous pensons de nous-même

Peux-tu te présenter et expliquer où et comment tu as attrapé le virus de course ? Pourquoi la course à pied ?

Astrid Verhoeven

Je suis Astrid Verhoeven, j’ai 24 ans et suis athlète depuis l’âge de six ans. J’ai commencé à me passionner pour la course lors des courses inter écoles.

Je vois la course comme un moyen de décompresser, de me détendre et de me mettre au défi pour continuer à aller plus vite et mieux. Un équilibre idéal, non ?

Tu n’es pas seulement coureuse, mais aussi coach personnel chez Project.Mensch. Sur quels aspects insistes-tu lorsque tu t’entraînes ? Quelle est ta philosophie ?

Ensemble avec ma compagne, j’ai lancé mon propre concept / entreprise pour rendre les gens (privés / entreprises) meilleurs.


Centre de coaching Project.Mensch

Nous abordons la personne par les trois aspects du triangle : mental, physique et nutritionnel. Ces trois aspects sont connectés les uns aux autres car ils ont une influence (mutuelle) les uns sur les autres. Positif et négatif. Comparez cela à la vie d’un athlète de haut niveau, trouvez un bon équilibre pour offrir des performances optimales. Nous voulons rendre les gens meilleurs sur la base de cette conviction.

Notre slogan, « OP ZOEK NAAR DE PURE MENS » (A LA RECHERCHE DE L’HOMME OU DE LA FEMME PURE, ndlr.), souligne cette idée. En tant qu’entraîneur, je ne me qualifie pas de « personnal coach », il est important d’influencer / d’entraîner de manière fiable, honnête et empathique.

Tu as remporté le marathon d’Anvers, ton tout premier marathon, avec 30 minutes d’avance sur la seconde femme. Comment expliques-tu cette énorme différence ?

Anvers était mon premier marathon de test (test de toutes sortes de choses), le but était d’apprendre et de vivre. Finalement, le top belge n’était pas au départ. Je suis heureuse de cette victoire, le temps final est une victoire encore meilleure pour moi. Certainement parce que maintenant il va falloir faire mieux pour le prochain marathon ! 


Entrainement au vert dans le bois de Buggenhout.

Quels sont tes objectifs sportifs pour le futur proche ? A quelle échéance ? Comment est-ce que Garmin t’aider à atteindre ces objectifs ?

Le prochain marathon aura lieu à Eindhoven le 13 octobre. Entre les deux, je participe à des compétitions pour être en forme en octobre et je profite de mes entrainements. De plus, j’essaye toujours de faire un peu mieux à chaque fois … on verra ce que ça donne. Je suis convaincu que ce n’est pas mon but ultime.

Garmin m’aide à rassembler des données d’entrainement importantes pour améliorer chaque détail. De cette façon, je peux me préparer encore mieux pour faire de meilleurs temps et suivre mes autres paramètres dans tous les domaines d’autres domaines : repos, facteurs de stress, temps de contact au sol, longueur de foulée et bien plus encore.

Si tu ne pouvais donner qu’un seul super conseil aux gens pour obtenir la performance parfaite, lequel serait-ce ?

Toujours croire, croire et croire encore que l’objectif (réaliste) est réalisable que vous pourrez l’atteindre. Même s’il peut y avoir des revers, mentalement difficiles à surmonter, nous pouvons faire beaucoup plus que ce que nous pensons de nous-même. La détermination et la confiance en soi sont cruciales. Dans tous les domaines. Quand votre tête dit : « je n’y arriverai pas », continuez à dire « Je peux le faire ».

Astrid utilise la Garmin Fenix 5S Plus, vous pouvez la suivre par Instagram

Partager.