Qui est Marten Van Riel ?

Qui est Marten Van Riel ?

Marten, pour ceux qui ne te connaissent pas encore, qui es-tu ?

Je suis Marten Van Riel, un triathlète de 24 ans natif de Loenhout. Je pratique le triathlon sur courte distance (triathlon sprint et quart) et le point culminant de ma carrière est actuellement une 6ème place aux Jeux Olympiques de Rio! Quand je suis chez moi, je m’entraîne à Wuustwezel avec Marc Herremans et mes collègues de l’équipe 185.

Pourquoi le Triathlon ?

J’ai commencé à nager à l’âge de 6 ans et mon père qui est très sportif a aussi éveillé en moi, dès le plus jeune âge, un intérêt pour le cyclisme et la course à pied! Ce n’est qu’à partir de mes 15 ans que j’ai combiné ces hobbys pour me tourner tout naturellement vers le triathlon.

Quel est l’impact de ta 6ème place à Rio ?

Cette 6ème place m’a valu un sentiment de plaisir intense. Je savais que j’étais en

forme et que j’avais réalisé quelques très bonnes courses lors de mon entraînement. J’espérais, si tout se passait bien, atteindre le top 10! Quatre années de préparation et de sacrifice et tout allait se jouer en un seul jour. Avoir réalisé, ce jour-là , la prestation de ma vie et pouvoir terminer 6ème a été un pur bonheur.

 

Quels sont tes prochains objectifs ?

Pour les années à venir, je n’ai en fait qu’un seul objectif mais de taille: améliorer, aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, ma 6ème place de Rio! Cette année, je voudrais surtout briller à domicile dans l’Europacup à Wuustwezel et à la finale du Championnat Mondial à Rotterdam. J’attends avec impatience ces deux grandes compétions, si près de la maison.

Quelle est l’importance de Garmin à l’entraînement ?

Un appareil Garmin est pour moi l’outil d’entraînement le plus important qui soit car j’en ai besoin dans les trois sports. En natation, j’utilise la montre pour connaître la distance parcourue lors de l’entraînement. Pendant la course à pied, j’utilise la cardiofréquence et la vitesse pour déterminer mes zones d’entraînement et, à vélo, j’utilise pour mes zones d’entraînement le capteur de puissance Vector. Aussi très  pratique et agréable, la cartographie de mon Garmin qui me permet de planifier de beaux tours à vélo, que ce soit dans des endroits où je ne suis jamais allé ou juste derrière chez moi! Comme mon entraîneur est Canadien et réside en Grande-Bretagne, il n’est pas toujours à mes côtés, d’où l’importance capitale de pouvoir lui envoyer les fichiers nécessaires au suivi, à l’analyse et aux éventuelles corrections de mes entraînements.

Suivez Marten sur les réseaux sociaux : Facebook | Instagram | Twitter

Partager.