Oubliez vos bonnes résolutions

C’est prouvé scientifiquement* : la technique de la carotte et du bâton, ça ne fonctionne pas. Alors cette année on sort de la spirale sacrifice-récompense – culpabilité et on joint l’utile à l’agréable. Les choses les plus évidentes sont souvent là, sous notre nez.

Grâce à quelques conseils, à une touche perso, à un brin de créativité et avec un outil comme une montre Garmin Vivo au poignet, on a toutes les atouts en main pour reprendre du bon pied notre trajectoire santé.

garmin vivoactive3

1/ Le sport, c’est comme les vacancesOn s’y prépare pendant des semaines pour un bilan qui provoque des sentiments parfois très mélangés. Et pour cause : on ne trouve pas forcément ce qui correspond à nos goûts, nos compétences et nos besoins du moment du premier coup. On s’inspire des autres, de la mode, de l’image qu’on s’en fait. Le début d’une année, c’est le moment du bilan. Prenez le temps de voir ce qui ne fonctionne pas, et de chercher : qu’est-ce qui me fait bouger, mais surtout qu’est-ce qui m’amuse, et comment le mettre en place dans mon quotidien sans même plus y penser ?

Le + Garmin : ma montre Garmin me rappelle quand il faut bouger (c’est-à-dire que j’ai un corps). Elle me montre aussi ce que j’ai déjà accompli (pour que j’arrête de me dévaloriser). Elle me donne une base calculable, pour que je puisse voir mes progrès (que j’ai tendance à minimiser).

2/ Retrouvez le goût du jeu et de l’accomplissement

Nous avons tous en nous ce petit je ne sais quoi qui nous pousse parfois dans des directions inattendues, qui nous font oublier le temps et nous donne ce sentiment grisant d’être au bon endroit au bon moment. En puisant à cette source-là, la motivation sera naturelle et surtout, oh magie, constante. Cherchez, testez, expérimentez, risquez, questionnez, sortez des sentiers battus, vous trouverez forcément un sport qui vous convient. Pensez à la tante grincheuse qui s’est soudainement mise à danser des rocks endiablés pendant des heures à un mariage, à l’ami geek capable de parcourir des kilomètres sans y penser dans une ville étrangère ou à la copine qui n’aime pas la marche sauf quand c’est pour faire du shopping.

Le + Garmin : sur base des infos que je lui donne sur mon âge et mon mode de vie, ma montre mesure mes capacités du moment (pour que j’évite les excès qui écoeurent, les comparaisons avec les copains, et que j’apprenne à m’écouter).

garmin vivosport

3/ Etablissez des objectifs, pas des récompenses

L’essentiel est de bouger, même en passant le balai, en courant derrière le petit qui apprend le vélo, en apprenant au plus grand à danser, en jouant à Twister, en se lançant dans le géocatching, l’escrime, l’escalade, la plongée. Ne figez rien, variez en fonction des saisons et de votre énergie du moment. Vous n’aurez plus besoin de récompenses puisque vous aurez évacué la sensation de contrainte.

Gardez pourtant un objectif clair en tête. Il doit être SMART, soit Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et défini dans le Temps (« parce que c’est bon pour la santé », « parce qu’il faut », ne sont pas des objectifs SMART). Notez pourtant que progresser dans un sport reste une source de motivation beaucoup plus durable que de perdre 3 kilos pour un mariage.

Le + Garmin : ma montre m’aide à cibler mes objectifs en fonction de mes capacités réelles et me propose un programme personnalisé. Je peux voir les progrès accomplis, ce qui favorise grandement ma motivation.

garmin vivo running

4/ Le monde vous attend dehors

Sortez de chez vous, n’attendez pas l’amie qui a décommandé (quel dommage !). Il fait noir et il pleut dehors ? Voyez-le comme un sas, une porte qui agace un peu parce qu’elle met trop longtemps à s’ouvrir avant d’arriver au chaud et dans la lumière. Trouvez des astuces qui rendront la transition moins brutale : une musique agréable, un thé chaud avant de démarrer, une occasion de faire quelque chose juste à deux, de rencontrer des personnes qui nourrissent les mêmes passions. Bref, entrez dans l’aventure !

Le + Garmin : ma montre Garmin est connectée à une vaste communauté de passionnés. Vous trouverez forcément des personnes avec qui échanger des encouragements, des conseils, qui vivront les mêmes choses que vous au même moment.

*Sources :

Daniel Pink, La vérité sur ce qui nous motive édition Clé des champs, 2009

Remerciements à la coach Cathy Vandendriessche pour ses éclaircissements : http://www.maria-t.be/

Partager.