Dynamiques de cyclisme et mesures physiologiques

En surveillant certains aspects clés de l’évolution de votre condition physique et de vos performances de cyclisme, vous pouvez évaluer plus facilement votre niveau de performances et comprendre ce que vous devez faire pour maintenir votre niveau ou l’améliorer. Certains appareils Garmin recueillent des données pendant que vous pédalez afin que vous puissiez profiter de métriques de cyclisme et de mesures physiologiques utiles. Notez que pour obtenir certaines métriques, vous devez disposer de capteurs supplémentaires, comme des capteurs de puissance et de fréquence cardiaque. Cette page a été conçue pour vous aider à mieux comprendre les statistiques fournies par votre appareil. Vous ne savez pas que déduire de certaines données ? Alors, poursuivez votre lecture et découvrez nos conseils.

Mesures physiologiques

Statut d'entraînement

Le statut d’entraînement vous offre une vue d’ensemble de vos habitudes d’entraînement sur le long terme. Vous obtenez ainsi des informations précieuses sur l’efficacité de votre entraînement.

Écran d'appareil Edge affichant le statut d'entraînement. Fourni par Firstbeat, le calcul repose sur plusieurs aspects de votre physiologie. L’évolution de votre condition physique (votre VO2 max), votre charge d’entraînement actuelle (7 jours) et toute modification de celle-ci sont prises en compte pour vous conseiller et vous aider à prendre les meilleures décisions au sujet de vos entraînements.

Autrement dit, lorsque vous arrêtez de vous entraîner, votre condition physique se dégrade, mais en fonction de votre charge d’entraînement précédente, une pause dans votre programme habituel peut en fait mener à une amélioration de votre condition physique. De la même manière, un entraînement intensif et régulier est censé améliorer votre condition physique, mais attention, car si vous dépassez trop souvent vos limites, votre condition physique risque de baisser en réaction au surentraînement.

Imaginez par exemple que vous avez suivi un entraînement régulier pendant un certain nombre de semaines et que votre condition physique s’améliore, malgré quelques petites irrégularités quotidiennes. Cette tendance est automatiquement détectée par votre appareil et votre entraînement actuel sera considéré comme « productif ». Au contraire, vous pourriez vous entraîner très dur et observer une baisse de votre condition physique. Dans ce cas, votre entraînement serait « trop soutenu » et votre appareil vous recommanderait de vous reposer.

Voici les différents statuts d’entraînement :

Écran d'appareil Edge affichant la définition des différents statuts d'entraînement. Pic – Vous réunissez les conditions idéales pour participer à une course. Vous avez récemment réduit votre charge d’entraînement et vous avez permis à votre corps de se reposer et de récupérer de vos précédents entraînements. Ce statut d’entraînement optimal ne peut être maintenu que pendant une courte période.

Productif – Continuez comme ça ! Votre charge d’entraînement actuelle vous permet d’améliorer votre condition physique. N’oubliez pas de prévoir des périodes de récupération pendant vos entraînements pour maintenir votre condition physique.

Maintien – Votre charge d’entraînement actuelle est suffisante pour maintenir votre niveau physique. Pour vous améliorer, essayez de varier vos entraînements ou d’augmenter le volume d’entraînement.

Récupération – Une charge d’entraînement plus faible permet à votre corps de récupérer, ce qui constitue une étape essentielle pendant les périodes d’entraînement intensif. Quand vous vous sentez à nouveau prêt, vous pouvez reprendre une charge d’entraînement plus élevée.

Non productif – Votre charge d’entraînement est à un bon niveau, mais votre condition physique diminue. Votre corps a peut-être du mal à récupérer. Assurez-vous de faire attention à votre état de santé général, notamment à votre niveau de stress, à votre alimentation et à votre repos.

Désentraînement – Vous avez diminué significativement la fréquence de vos entraînements pendant une semaine ou plus. Cela affecte votre condition physique. Essayez d’augmenter votre charge d’entraînement pour voir des améliorations.

Effort trop soutenu – Votre charge d’entraînement est très élevée et contre-productive. Votre corps doit se reposer. Vous devriez laisser à votre corps le temps de récupérer en ajoutant des entraînements plus faciles à votre planning.

Aucun statut – Vous devez établir un historique d’entraînement d’une semaine ou deux, comprenant des activités récentes avec données de VO2 max., pour que nous puissions déterminer votre statut d’entraînement.

VO2 max.

Écran d'appareil Edge affichant la VO2 max Votre VO2 max. permet non seulement de mesurer et de comprendre votre condition physique mais elle contribue surtout à la gérer. Techniquement, elle décrit la vitesse maximale à laquelle vous pouvez fournir de l’oxygène à votre corps, la vitesse à laquelle votre sang le transporte vers vos muscles et l’efficacité de son utilisation pour la production d’énergie aérobie. Il s’agit surtout d’un outil remarquable et polyvalent qui intervient dans la mesure de nombreux aspects de votre état de santé et de vos performances.

Pour comprendre très simplement votre score de VO2 max., rappelez-vous qu’un score bas indique un niveau physique faible et qu’un score élevé révèle une meilleure capacité en matière de performances. À l’instar de la plupart des mesures physiologiques, votre VO2 max., et donc l’efficacité avec laquelle votre corps utilise l’oxygène, dépend en partie de facteurs génétiques. Cela dit, votre score de VO2 max. n’est pas statique, il évolue en fonction de votre style de vie et de vos entraînements. En adoptant une approche adéquate, presque tout le monde peut augmenter son score de VO2 max.

Les personnes les moins susceptibles d’augmenter leur VO2 max. sont les athlètes de haut niveau, car leur condition physique est déjà optimale. C’est plutôt une bonne nouvelle pour tous les autres sportifs.

Des études ont montré qu’un style de vie plus actif peut intensifier le bonheur et accroître la longévité. La VO2 max. est une métrique clé utilisée pour étudier et vérifier cette hypothèse d’un point de vue scientifique. Si vous cherchez à vous améliorer, votre appareil vous offre aussi les outils dont vous avez besoin pour progresser.

Pour les sportifs intéressés par leurs performances, il est possible d’exploiter la VO2 max. de manière légèrement différente. Plus votre corps peut utiliser d’oxygène pendant un exercice, plus vous pouvez produire d’énergie et, par conséquent, pédaler vite.

Les données de puissance et de fréquence cardiaque sont requises pour l’enregistrement de la VO2 max. de cyclisme.

Astuces concernant les estimations de la VO2 max. de cyclisme

La réussite et la précision du calcul de la VO2 max. augmentent lorsque vous roulez à une allure soutenue et constante, et lorsque la fréquence cardiaque et la puissance restent à des niveaux stables. Sur un parcours de 20 minutes :

  • essayez de rouler à plus de 70 % de votre fréquence cardiaque maximale ;
  • maintenez une puissance constante ;
  • privilégiez les routes plutôt que les chemins ;
  • évitez de rouler en groupes où le phénomène de drafting est important.

Charge d'entraînement

Écran d'appareil Edge affichant le cadran de charge d'entraînement. La charge d’entraînement mesure le volume total de vos entraînements durant les 7 derniers jours. De plus, votre ordinateur de vélo GPS Edge® 1030 compare cette charge d’entraînement hebdomadaire avec l’historique de vos charges d’entraînement (en prenant aussi en compte votre condition physique) et vous indique si votre charge actuelle est optimale ou non.

Votre charge d’entraînement vous indique si vous avez trouvé un bon équilibre entre entraînement et repos.

Les charges d’entraînement sont les suivantes :

Élevée – En fonction de votre condition physique actuelle et de vos habitudes d’entraînement récentes, votre charge d’entraînement peut être trop élevée pour avoir des résultats positifs.

Optimale – Cette charge est idéale pour maintenir et améliorer votre condition physique. Continuez comme ça !

Faible – Votre charge d’entraînement est trop faible pour votre condition physique et vos habitudes d’entraînement actuelles. Si vous n’augmentez pas la charge, vous risquez de ne plus progresser.

Temps de récupération

Écran d'appareil Edge affichant la VO2 max La récupération est un élément essentiel d’un bon programme d’entraînement, mais elle est malheureusement trop souvent négligée. Le temps de récupération permet à votre corps de s’adapter suite à votre entraînement et de refaire le plein de ressources. Concrètement, si vous ne prenez pas le temps de récupérer, vous risquez de ne pas tirer tous les bénéfices de vos entraînements et de ne pas obtenir de performances optimales. En suivant votre niveau de récupération, vous pouvez savoir quand un entraînement intensif peut vous être bénéfique et vous assurer que vos efforts seront récompensés par les résultats espérés. Vous pouvez ainsi adapter et optimiser votre programme d’entraînement en toute confiance.

Après chaque session de vélo, votre appareil vous indique le nombre d’heures nécessaires à votre corps afin de récupérer ses capacités à 100 % et de pouvoir repartir pour un parcours difficile. Fournie par Firstbeat, cette valeur est calculée et personnalisée à partir d’un modèle numérique unique de vos fonctions physiologiques. Elle combine votre score de Training Effect, vos performances et l’évaluation de votre condition physique pendant une session, ainsi que le nombre d’heures de récupération restantes sur votre horloge au début de votre parcours à vélo.

La période de récupération peut atteindre 4 jours.

Pour optimiser les résultats, il est recommandé d’effectuer tout d’abord plusieurs parcours avec votre appareil, afin de lui laisser le temps d’évaluer précisément votre condition physique. Une fois votre condition physique établie, le calcul du temps de récupération devrait être plus précis.

Seuil fonctionnel de puissance (FTP)

Le seuil fonctionnel représente le niveau de puissance maximal que vous pouvez maintenir pendant 1 heure. De votre seuil fonctionnel de puissance (FTP) dépendent vos zones de puissance personnalisées ainsi que la plupart de vos programmes d’entraînement basés sur la puissance.

Votre Edge 1030 peut détecter votre seuil fonctionnel lors d’un entraînement guidé ou automatiquement pendant un parcours à vélo normal. Dans les deux cas, l’appareil recueille des données de fréquence cardiaque sur différents niveaux de puissance et estime ensuite votre seuil en matière de puissance générée. L’estimation de votre FTP gagne en précision à mesure que l’appareil enregistre des informations sur votre condition physique générale. Votre Edge 1030 affiche également votre FTP en watts/kg selon votre poids sur un graphique coloré. Ainsi, vous pouvez rapidement comparer votre rapport puissance-poids avec celui d’autres cyclistes de tailles différentes.

Edge 1030 peut calculer votre FTP des deux façons suivantes :

Test guidé :

  • Équipé d’un moniteur de fréquence cardiaque et d’un capteur de puissance, vous effectuez un échauffement suivi d’exercices dont la difficulté augmente progressivement (toutes les 3 à 4 minutes), sur une période de 15 à 20 minutes.
  • Edge calcule ensuite votre FTP en fonction de l’évolution de votre fréquence cardiaque au fil du test.
  • Vous pouvez accepter ou refuser cette valeur. Si vous l’acceptez, vos zones de puissance seront automatiquement recalculées selon cette nouvelle valeur.
  • Nous vous recommandons d’effectuer ce test sur une route en pente régulière ou sur un Home trainer.

Écran d'appareil Edge affichant la détection automatique du FTP. Détection automatique du FTP :

  • Si vous avez établi un record personnel de puissance moyen sur 20 minutes et si 95 % de cette valeur excède l’estimation actuelle de votre FTP, nous vous inviterons à accepter une nouvelle valeur de FTP.
  • Une fois de plus, vous avez la possibilité de l’accepter ou de la refuser.

Training Effect

Le fonctionnement du corps humain est tel que le type d’entraînement pour lequel vous optez détermine le type de résultats auxquels vous pouvez vous attendre et le type de performances pour lesquelles vous vous préparez.

La métrique Training Effect vous permet d’avoir un aperçu des effets de chaque session d’entraînement sur votre condition physique. Le Training Effect est souvent utilisé pour coordonner et équilibrer vos entraînements de façon à maintenir ou améliorer votre condition physique. Edge 1030 affiche deux types de mesure Training Effect :

Training Effect aérobie

Cette fonction mesure l’impact aérobie d’un exercice, qui correspond en général à l’amélioration de condition physique visée.

Entraînement aérobie :

  • Développement de la production d’énergie aérobie
  • Utilisation de la graisse pour produire de l’énergie
  • Endurance et résistance
  • Capacité prolongée en matière de performances

Training Effect anaérobie

Pour notre corps, la méthode la plus efficace pour transformer le « carburant » en énergie requiert de l’oxygène. Toutefois, il arrive que la demande en énergie excède la disponibilité immédiate en oxygène. Heureusement, notre corps dispose d’une solution de secours. Le processus anaérobie de création d’énergie n’est pas aussi efficace que le processus aérobie, mais il vous permet quand même de produire un effort et de poursuivre votre activité. Le problème est que ce processus ne peut pas être utilisé sur le long terme.

Entraînement anaérobie :

  • Développement de la production d’énergie anaérobie
  • Amélioration des capacités de sprint
  • Résistance à la fatigue
  • Capacité optimale en matière de performances

Les Training Effect aérobie et anaérobie sont tous deux reportés sur une échelle de 0 à 5 qui tient compte de votre condition physique et vos habitudes d’entraînement.

0 – Aucun, 1 – Mineur, 2 – Maintien, 3 – Amélioration, 4 – Grande amélioration, 5 – Trop élevé.

Condition de performances

Graphique affichant l'évolution de la condition de performances pendant un parcours à vélo

Écran d'appareil Edge affichant la VO2 max Si vous souhaitez une évaluation en temps réel de votre capacité en matière de performances, consultez votre condition de performances. Pendant les 6 à 20 premières minutes de votre parcours, cette métrique analyse votre puissance, votre fréquence cardiaque et la variabilité de votre fréquence cardiaque. Le chiffre obtenu correspond à une évaluation en temps réel de l’écart par rapport à votre VO2 max. de référence. Chaque point de l’échelle représente à peu près 1 % de votre VO2 max. Plus le chiffre est élevé, plus vos performances devraient être élevées. Notez que vos résultats risquent de varier pendant les premiers parcours avec un nouvel appareil, car celui-ci doit d’abord évaluer votre condition physique. Une fois votre condition physique établie, votre condition de performances deviendra un indicateur fiable de vos capacités au jour le jour.

Outre l’alarme émise pendant la première partie de votre parcours, vous pouvez ajouter un champ de données contenant la condition de performances sur vos écrans d’entraînement, afin de suivre son évolution en temps réel. Sa valeur peut varier légèrement en cas de montée ou de vent fort. Elle diminuera peu à peu après un long parcours intensif, quand vous commencez à ressentir de la fatigue. Vous pouvez garder un œil sur cette valeur pour savoir si vos capacités déclinent ou non à mesure que vous avancez. En effet, elle vous indique si votre corps fournit plus d’efforts afin de maintenir votre niveau de puissance actuel. En pratique, l’indication de la condition de performances vous permet de savoir quand il est temps de vous arrêter.

Test d'effort d'après la variabilité de la fréquence cardiaque

Souhaitez-vous savoir si votre corps est prêt pour un parcours intensif à vélo ou si vous devriez opter pour un entraînement plus léger ? Si tel est le cas, consultez votre score d’effort. Lorsque votre corps est bien reposé, il tire plus de bénéfices d’un entraînement intensif. Toutefois, ce même entraînement peut être contre-productif si vous êtes fatigué ou à la limite du surentraînement. Vous pouvez calculer votre score d’effort en effectuant un test de 3 minutes durant lequel la variabilité de votre fréquence cardiaque est analysée. Le score d’effort correspond à un nombre compris entre 0 et 100, où la valeur la plus faible indique le niveau d’effort le moins élevé. Cette mesure vous aide à évaluer le niveau d’activité que votre corps est prêt à supporter. Vous pouvez obtenir des résultats plus précis en effectuant ce test tous les jours à la même heure et dans les mêmes conditions (si possible avant, et non après, votre entraînement). Cette métrique vous offre aussi un aperçu des variations jour après jour et semaine après semaine.

Vous devez vous tenir debout pour effectuer le test d’effort d’après la variabilité de la fréquence cardiaque, car ainsi le test peut évaluer plus précisément les niveaux d’efforts bas et moyens. Si vous vous couchez, la fonction risque de ne pas détecter un niveau d’effort moyen alors que si vous êtes debout, votre position impose un effort léger à votre système cardiovasculaire. Cet effort entraîne une baisse significative de la variabilité de fréquence cardiaque en cas d’effort modéré, comparé à un niveau d’effort très bas.

Dynamiques de cyclisme

Image d'un appareil pour vélo Edge 1000 affichant l'écran des dynamiques de cyclisme Que vous aimiez la compétition, l’exploration ou tout simplement pédaler pour le plaisir, Garmin peut vous aider à recueillir des données qui vous permettent d’évaluer vos efforts et d’améliorer votre forme physique. Certains appareils, comme le capteur de puissance sur pédale Garmin Vector™ à détection double, vous fournissent des dynamiques de cyclisme. Ces dynamiques consistent en une série de métriques avancées qui vous offrent un aperçu complet de vos capacités à pédaler et de l’évolution de vos performances en fonction de variables telles que la position, la configuration du vélo, la durée du parcours, etc. Grâce aux dynamiques de cyclisme, les cyclistes, les coaches, les monteurs de vélos et même les physiothérapeutes peuvent analyser les données personnelles afin de prendre les dispositions adéquates.

Position assise et en danseuse

Image représentant les positions assise et en danseuse sur un vélo Vous avez probablement une position préférée lorsque vous grimpez ou lorsque vous sprintez. L’appareil Vector détecte et enregistre votre position (assis ou en danseuse) pendant un parcours en comparant les forces appliquées sur les pédales. Votre ordinateur de vélo Edge compatible affiche ensuite votre position actuelle, un résumé du nombre d’occurrences de chaque position et du temps passé dans chacune d’elles, ainsi que des données de puissance, le tout, en temps réel.

Une fois votre parcours terminé, vous pouvez télécharger vos données sur la communauté sportive en ligne Garmin Connect. Vous pouvez consulter chaque position ainsi que les données de cadence et de vitesse associées, et comparer le temps passé assis et en danseuse. Vous pouvez même découvrir comment chacune des positions influe sur la puissance générée et analyser vos montées ainsi que vos sprints. Ces données détaillées vous offrent un bon aperçu de votre parcours à vélo et peuvent vous aider à déterminer l’efficacité de chaque position ainsi qu’à identifier vos tendances à changer de position à certains moments du parcours.

Phase de puissance (PP)

Graphique illustrant une phase de puissance lors d'un coup de pédale La phase de puissance indique la manière dont vous générez de la puissance à chaque coup de pédale. L’appareil Vector détecte le moment où votre jambe crée un couple positif lors d’un coup de pédale ainsi que le moment où il est le plus fort. Il capte aussi les angles auxquels ces forces apparaissent et disparaissent ainsi que l’endroit où la puissance se concentre. Si vous utilisez un capteur de puissance Vector à double détection, vous pouvez obtenir une analyse encore plus détaillée et savoir s’il existe des différences entre vos deux jambes.

La phase de puissance est mesurée en fonction des degrés et de la longueur d’arc : le degré 0 se situe au niveau du 12 sur une horloge et le degré 180 à la position du 6. La longueur de la phase de puissance se mesure en soustrayant l’angle de départ à celui d’arrivée. Par exemple, une phase de puissance qui commence à 5 degrés et se termine à 220 degrés donne une longueur d’arc de 215 degrés. Avec un capteur double détection, vous pouvez obtenir ces données pour vos deux jambes. Vous pouvez ensuite déterminer les points où vous générez le plus de puissance à l’aide de la métrique Pic de phase de puissance (PPP). Par défaut, le pic de phase de puissance représente 50 % de la puissance générée, mais il peut être ajusté à la hausse comme à la baisse en fonction de vos préférences.

Vous pouvez consulter un graphique des métriques de phase de puissance sur les appareils Edge et sur Garmin Connect. Ces données vous permettent de mieux visualiser vos coups de pédale.

Décalage par rapport au centre de la plate-forme (DCP)

Image affichant le décalage par rapport au centre de la plate-forme sur une pédale Le décalage par rapport au centre de la plate-forme (DCP) est calculé en examinant la manière dont la force est distribuée sur la plate-forme de la pédale lors d’un coup de pédale. Cela signifie que vous pouvez définir et évaluer les points de répartition de la force par rapport au centre de la plate-forme de la pédale et connaître le DCP pour une période donnée. En analysant ces données, vous pouvez identifier les meilleurs réglages pour votre vélo ainsi que la position la plus adaptée pour la cale. Elles peuvent aussi vous aider à éviter les blessures et les périodes de rééducation.

Le DCP est mesuré en millimètres. Une valeur positive (+ 6 mm par exemple) indique une force plus élevée sur l’extérieur de la pédale tandis qu’une valeur négative (- 4 mm par exemple) indique une force plus élevée sur l’intérieur de la pédale. Vous pouvez visualiser ces données sous forme de graphique sur votre appareil Edge. La ligne rouge indique la valeur moyenne pour les 10 dernières secondes et la ligne bleue représente la moyenne pour les 30 dernières secondes.

Équilibre droite/gauche

Image indiquant la différence de puissance générée par la jambe droite et par la jambe gauche Les pédales Vector à détection double ne mesurent pas uniquement la puissance générée. Elles permettent également de séparer les données de la jambe droite et de la jambe gauche afin que vous puissiez déterminer si vous générez plus de puissance d’un côté ou de l’autre. En d’autres termes, vous pouvez savoir si vous pédalez de façon symétrique.

Des études montrent qu’un cycliste qui présente un déséquilibre prononcé entre la puissance générée du côté droit et celle créée du côté gauche se fatigue plus rapidement et s’expose à un risque de blessure plus élevé. Il est donc important de détecter un tel déséquilibre afin que vous puissiez travailler votre technique. Si vous pédalez de façon symétrique, vos deux jambes génèrent le même effort et vous êtes plus efficace.

Sécurité des cyclistes

Garmin propose des outils qui améliorent votre capacité à voir et être vu pendant vos sorties à vélo. Pédalez l’esprit tranquille grâce à ces accessoires et fonctions conçus pour votre sécurité.

Fonctions GroupTrack et LiveTrack

Écran d'appareil Edge affichant les fonctions GroupTrack et LiveTrack. Les autres cyclistes de votre groupe ainsi que vos proches peuvent suivre votre parcours. En lançant la fonction LiveTrack ou GroupTrack, vous donnez à vos contacts sélectionnés la possibilité de suivre votre déplacement en temps réel et de savoir où vous vous trouvez.

Échange de messages entre cyclistes

Écran d'appareil Edge affichant l'échange de messages entre cyclistes. Les cyclistes équipés de l’Edge 1030 ont désormais la possibilité d’envoyer et de recevoir des messages prérédigés. Ces derniers permettent de continuer à échanger même si le contact visuel est perdu.

Détection d'incidents

Écran d'appareil Edge affichant la détection d'incidents. Les appareils Edge compatibles intègrent la détection d’incidents. Lorsqu’un incident est détecté, votre position GPS est envoyée automatiquement aux proches que vous avez désignés.

Radar arrière Varia™

Écran d'appareil Edge affichant le radar arrière Varia. Le radar arrière Varia signale aux cyclistes l’approche de véhicules derrière eux, à une distance pouvant atteindre 140 mètres, et l’affiche sur leur appareil Edge compatible ou leur unité de tête Varia.

Feux astucieux pour vélo Varia

Écran d'appareil Edge affichant les feux astucieux pour vélo Varia. Voir et être vu grâce aux feux astucieux pour vélo. Couplés à un appareil Edge compatible, les feux s’ajustent automatiquement à la lumière ambiante et à votre vitesse.

Alertes virages serrés

Écran d'appareil Edge affichant une alerte virage serré. Sur un vélo, les surprises ne sont pas toujours les bienvenues. Anticipez les éléments de votre parcours grâce aux alertes virages serrés qui s’affichent sur votre appareil au cours de vos sorties.

Appel à la communauté

L’implication de la communauté des cyclistes a grandement contribué au développement de nouvelles fonctions Garmin innovantes, comme le générateur d’itinéraires populaires Trendline. Nous continuons sur la voie de l’amélioration et vous pouvez nous aider. Plus vous classez de façon détaillée vos itinéraires et parcours dans Garmin Connect, plus le générateur est utile pour tous les types d’activités. Différenciez bien vos sorties VTT de vos sorties sur route et toute la communauté Garmin Connect en bénéficie.