Qu'est-ce que le « WAAS » ?


« Wide Area Augmentation System ». Il s'agit d'un système de satellites et de stations au sol qui corrige les signaux GPS, permettant une meilleure précision. Meilleure, c'est-à-dire ? Un niveau de précision jusqu'à cinq fois meilleur en moyenne. Un récepteur compatible WAAS peut vous donner une précision à moins de 3 mètres dans 95 % des cas. Il n'est pas nécessaire d'acheter un équipement supplémentaire ou de payer des frais de service pour utiliser le système WAAS.


Les origines du système WAAS

La Federal Aviation Administration (FAA) et le Ministère des Transports des Etats-Unis développent actuellement le programme WAAS dans le cadre d'approches destinées à améliorer la précision des vols. Actuellement, le GPS seul ne remplit pas les exigences de navigation de la FAA en matière de précision, d'intégrité et de disponibilité. Le système WAAS corrige les erreurs des signaux GPS provoquées par les perturbations ionosphériques, le décalage temporel ou les erreurs d'orbite des satellites et fournit des informations d'intégrité vitale quant à la santé de chaque satellite GPS.


Comment ça marche ?

Le système WAAS comprend environ 25 stations de référence au sol positionnées sur tout le territoire des Etats-Unis, qui contrôlent les données satellites GPS. Deux stations maîtresses, situées sur les côtes est et ouest des Etats-Unis, recueillent les données des stations de référence et créent un message de correction de données GPS. Cette correction prend en compte l'orbite des satellites GPS ainsi que la dérive d'horloge et le délai des signaux causés par l'atmosphère et l'ionosphère. Le message différentiel corrigé est alors diffusé au moyen de l'un des deux satellites géostationnaires ou satellites fixes au-dessus de l'équateur. Ces informations prennent en charge la structure du signal GPS de base, ce qui signifie que tout récepteur GPS compatible WAAS peut lire le signal.


Qui profite du système WAAS ?

Actuellement, la couverture satellite WAAS n'est effective qu'en Amérique du Nord. Il n'existe pas de station de référence au sol en Amérique du Sud ; ainsi, même si les utilisateurs de GPS peuvent y recevoir les signaux WAAS, ces derniers ne sont pas corrigés et n'améliorent donc pas la précision de leurs appareils. Pour certains utilisateurs aux Etats-Unis, la position des satellites au-dessus de l'équateur perturbe la réception des signaux lorsque des arbres ou des montagnes obstruent l'horizon. La réception du signal WAAS est optimale dans les grandes étendues terrestres et les applications marines. Le WAAS offre une couverture à la fois sur terre et sur mer, contrairement au système DGPS (GPS différentiel), qui ne prend en compte que les terres. Par ailleurs, le système WAAS ne nécessite aucun équipement de réception supplémentaire, contrairement au DGPS.

Un système similaire existe pour couvrir l'Europe, le service EGNOS, pour l'Inde, le service GAGAN et pour le Japon, le MSAS. Ces systèmes sont compatibles entre eux et l'utilisateur GARMIN n'a pas besoin de basculé d'un système à un autre. En effet, les GPS GARMIN compatible à un système comme le WAAS son compatible à l'autre système comme l'EGNOS sans manipulation de l'utilisateur.
Le service EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service = Service Européen de Navigation par Recouvrement Géostationnaire) diffuse des informations de corrections du signal GPS à l'aide d'une quarantaine de stations terrestre réparties à travers l'Europe, pour améliorer la précision de l'information de position de l'utilisateur GARMIN. Ce service est un système Européen mise en place et financé par la Commission Européenne, l'Agence Spatial Européenne (ESA) et Eurocontrol. La précision nominale du système GPS est de 20 mètres environ, passe à une précision de 2 mètres avec EGNOS.